Retour aux actualités

Nouveau portrait des accès publics au fleuve Saint-Laurent

4 avril 2016

Un portrait exhaustif et à jour des accès publics au fleuve Saint-Laurent dans la région de Québec est maintenant disponible. Le document présente une synthèse de la caractérisation des accès publics au fleuve, identifie les liens récréatifs fluviaux et terrestres entre eux et met en lumière les grandes tendances nationales et internationales pouvant servir d’inspiration dans l’appropriation collective de plans d’eau.

Au total, 89 accès publics au fleuve sont dénombrés sur le territoire de la Table de concertation régionale de la zone de Québec (TCRQ), pour 10 % de rives accessibles au public. On constate une répartition homogène du nombre d’accès entre les territoires et une dominante d’accès permettant un contact avec l’eau bien que très peu de sites autorisent la baignade. Plusieurs parcs et espaces verts riverains offrent une panoplie d’activités récréatives. Si les corridors cyclables relient de nombreux accès, l’escarpement et les grands boulevards de transit constituent des barrières avec le fleuve et en isolent d’autres. Le survol de 9 cas comparables au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe met en évidence la forte appropriation publique des rives de plans d’eau ailleurs dans le monde. L’aménagement de promenades de qualité et de réseaux d’envergure en rive constitue une autre grande tendance. Toutes ces informations permettront de faire avancer les travaux de la Trame verte et bleue et de la TCRQ.

Partagez cet article