Retour aux actualités

Le projet RICOCHET est lancé

28 octobre 2020

Le comité régional des Alliances de la Capitale-Nationale annonce le lancement du projet RICOCHET qui bénéficie d’une aide financière de 180 000 $ sur 3 ans. Cette somme est issue du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) pour mettre en place des initiatives dans le cadre des Alliances pour la solidarité, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS).

Cette action communautaire, portée par SPOT Clinique communautaire de santé et d’enseignement ainsi que plusieurs autres acteurs de la région, vise à favoriser la santé et le bien-être psychologiques et physiques des intervenants·es du milieu communautaire. Cette initiative permettra, notamment, de développer une offre de services de proximité pour ces ressources humaines afin de maintenir un tissu social en santé et poursuivre pleinement leurs actions auprès des personnes vivant une situation de pauvreté et d’exclusion sociale. Les services et outils proposés seront adaptés aux besoins, aux réalités et au contexte de travail du milieu communautaire. Un regard évaluatif de l’ensemble de la démarche permettra de voir les impacts du projet RICOCHET sur les personnes fréquentant les organismes.

Citations :

« Alors que nous venons de terminer la Semaine nationale de l’action communautaire autonome, le projet RICOCHET est un bel exemple de l’importance du milieu communautaire et des personnes qui y travaillent. Il est donc nécessaire de soutenir les intervenants qui contribuent, par leurs efforts, à une action collective de soutien fondée sur des valeurs de solidarité, de démocratie, d’équité et d’autonomie. Les intervenants jouent un rôle essentiel dans les communautés et contribuent grandement à la réalisation des objectifs du Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale. C’est pourquoi votre gouvernement est fier d’investir une somme de 180 000 $ dans ce projet novateur, qui, par des actions concrètes, va soutenir le personnel offrant des services à la communauté. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« Maintenant, plus que jamais, les intervenants·es qui viennent en aide aux personnes plus vulnérables dans notre région doivent être soutenus par des mesures concrètes. Elles sont le maillon fort de notre équilibre social et je les en remercie. »

Régis Labeaume, président du Forum des élus de la Capitale-Nationale, président de la Communauté métropolitaine de Québec et maire de Québec.

Fait saillant :

Partagez cet article